fbpx

Comment isoler un plafond déjà existant ?

Le plafond, à l’instar de la toiture, des murs, des fenêtres ou encore du plancher doit être isolé. Comment isoler un plafond déjà existant et à quel prix ? Tour d’horizon sur les différents procédés d’isolation du plafond.


Pourquoi isoler son plafond ?

Débuter des travaux d’isolation thermique pour son plafond déjà existant a de nombreux avantages. Entre autres, cela permet :

  • D’améliorer le confort. Les occupants de la maison ont plus de chaleur l’hiver et sont plus au frais l’été.
  • De faire des économies d’énergie. L’isolation du plafond diminue les déperditions de chaleur, les occupants utilisent donc moins de chauffage inutile.
  • De revaloriser son logement. Avec de meilleures performances énergétiques, le bien dont le plafond est isolé prendra davantage de valeur sur le marché.

En plus de cela, les travaux d’isolation thermique sont simples et rapides à effectuer pour un professionnel.


Comment choisir son isolant ?

Le choix de l’isolant et sa méthode d’installation dépend du type de plafond que vous possédez et de ce que vous souhaitez faire.

Pour les plafonds collés ou tendus, on opte généralement pour un isolant mince et rigide, comme les rouleaux de liège, de polyuréthane ou encore comme les dalles de polystyrène et PVC. Les isolants minces assurent à la fois l’isolation thermique et acoustique. Ils peuvent être peints, enduits ou recouverts selon l’esthétique que vous souhaitez.

Pour les faux-plafonds et les plafonds suspendus laissant un plénum, c’est-à-dire un espace vide entre le plafond, il est alors préférable de choisir un ou plusieurs isolants épais tels que les laines minérales (roche, perlite, verre, etc.) et végétales (chanvre, lin, bois, ouate de cellulose, etc.). Celles-ci devront être traitées contre l’humidité et ignifugées en amont de l’installation.


Les méthodes d’installation

L’isolation d’un plafond déjà existant requiert l’expertise d’un professionnel. Celui-ci adapte alors sa méthode d’installation selon le type d’isolant choisi. Par exemple, pour un isolant mince, le professionnel pour l’agrafer ou le coller alors que pour un isolant épais d’autres méthodes plus techniques seront nécessaires comme le vissage, l’agrafage, la pose de suspentes et fourrures, etc.


Combien coûte l’isolation de son plafond déjà existant ?

L’isolation d’un plafond déjà existant est un investissement qui est rentabilisé au bout de quelques années. Il est difficile de donner un prix pour ce service, celui-ci dépendant de la superficie du plafond, du prix des isolants choisis et du prix de la main-d’œuvre.

A titre indicatif, le prix de la pose varie généralement entre 15€ et 70€ le mètre carré, sans compter le prix des isolants. Heureusement, des aides financières existent pour réduire ces frais.


Les aides financières

Comme l’isolation thermique d’un plafond est un projet permettant d’améliorer ses performances énergétiques, des dispositifs financiers et aides étatiques existent pour encourager cette démarche. Ainsi, il est possible de prétendre aux aides suivantes :

  • MaPrimeRénov’.
  • La prime Effy.
  • L’éco-prêt à taux zéro.
  • Les aides de l’ANAH.
  • Certaines aides locales et régionales.

Vous avez un projet d’isolation ? Nous serons à vos côtés tout au long de votre projet.

Contactez-nous au 02 32 44 10 30 ou remplissez notre formulaire de contact pour plus de renseignements.

logo-conforthermic
carte-conforthermic-normandie

Nos certifications

Qualibat / Qualipac / QualiPV / QualiSol / Quali Bois / RGE Daikin Expert Confort Habitat / Installateur agrée Atlantic / Mitsubishi Electric Home Partenaire / ARKTEOS RénoExpert (CAPEB Normandie) / Rénovateur Agrée BBC par le conseil régional

Start typing and press Enter to search

Shopping Cart